comment faire une pergola soi meme

le

En plus d’être un espace de paix et de confort dans le jardin, une pergola peut constituer un élément de décor indéniable. Elle s’utilise généralement comme support de plantes grimpantes tout en vous laissant la possibilité de profiter d’une belle journée en plein air sur votre terrasse. Une pergola peut se décliner sous différentes formes : adossée ou autoportée, en bois ou en métal, etc. Une chose est sûre, c’est un excellent moyen de décorer et d’agrémenter votre jardin. Si vous voulez construire vous-même votre pergola, suivez ces différentes étapes.

Construction selon le type de pergola choisi

Une pergola adossée

Connue sous le nom de « pergola murale », la pergola adossée est une petite construction collée contre le mur de la maison. Elle est maintenue par deux poteaux et couverte par une toiture en continuité avec celle de la demeure. Une solution économique, cette structure adossée est facile à mettre en œuvre vu qu’elle s’accroche directement à la façade. Toutefois, assurez-vous quand même que votre mur extérieur soit porteur et suffisamment solide pour supporter la construction.

Une pergola autoportée

Ce type de pergola est totalement indépendant de la structure de la maison. Elle se place généralement au milieu du jardin et avec une petite allée qui le relie à la porte d’entrée. Très esthétique, elle peut se décliner sous différentes formes, à savoir carré, rectangle, voire même arrondie. Elle comprend quatre poteaux, des montants et souvent une toile. À noter que cette toile doit répondre à certaines exigences notamment à l’étanchéité et à la résistance aux rayons UV.

Réaliser soi-même une pergola : la procédure à suivre

Dans un premier temps, il est indispensable de choisir le bon emplacement pour la pergola. En général, ce choix dépend du modèle de pergola choisi ainsi que de la configuration du logement. Et si besoin, procédez au coulage d’une dalle en béton pour obtenir un sol plat et stable. Mais cela ne sera pas nécessaire si vous disposez d’ores et déjà d’une surface plane. Lorsque c’est fait, il faudra mettre en place les supports de poteaux et les fixer fortement avec des vis. Veillez systématiquement à leur stabilité et à leur aplomb, si nécessaire, servez-vous d’un niveau à bulle. Et sachez qu’il serait plus judicieux de dessiner au préalable un croquis auquel se référer lors de la réalisation dudit projet.

Ensuite, il va falloir découper puis fixer les poutres porteuses sur les poteaux, toujours avec des vis. Installez par la suite une des lattes contre le mur d’appui et fixez les autres sur les poteaux à l’aide d’un tire-fond. Et pour terminer, posez les traverses sur les lattes et n’oubliez pas de les espacer correctement. À propos de la finition, si la structure est en bois, mieux vaut lui appliquer une couche de lasure ou de peinture de protection. Cela permettrait d’allonger de manière considérable sa durée de vie.