comment fixer un escalier en bois

le

Maintenant que vous avez tous les éléments en main, il ne vous reste plus qu’à assembler votre escalier en bois. Sachez-le, le bois est le matériau le plus choisi pour construire un escalier. Non seulement il est facile à travailler, mais en plus, son côté rustique apporte une petite touche contemporaine à votre intérieur. Pour l’installer, vous pouvez recourir à un professionnel ou sinon, vous pouvez le faire seul. Vous avez également le choix entre différents modèles d’escalier en bois. Notez juste que l’installation diffère selon la forme choisie ainsi qu’à la configuration de votre maison.

Quel modèle d’escalier choisir ?

Tel qu’il est relaté plus haut, un escalier en bois peut être de différentes formes : forme droite, tournante ou bien hélicoïdale. L’escalier droit est le plus simple à monter. En effet, les marches sont droites ce qui facilite amplement les mouvements de montée et de descente. D’ailleurs, ce type d’escalier s’appuie généralement contre le mur et dispose d’un garde-corps à l’autre extrémité. L’escalier tournant, lui, est une alternative à l’escalier droit. Il peut être équipé de palier ou bien de marches tournantes. Quoi qu’il en soit, il permet de gagner de la place sur le sol habitable. Pour finir, l’escalier hélicoïdal en bois est la solution la plus difficile à réaliser. Il prend la forme d’une hélice et tourne autour d’un axe central. Ainsi, pour sa pose, mieux vaut faire intervenir un professionnel qualifié.

Préparez la mise en place de l’escalier

Avant d’installer l’escalier en bois, quelques préparations s’imposent pour bien réussir l’installation. D’abord, il faut calculer les dimensions de l’escalier, en l’occurrence, la distance entre le sol et le plus haut des marches. Pour ce faire, vous devez diviser cette hauteur mesurée par la hauteur de la contremarche. Et c’est ce résultat obtenu qui indiquera le nombre total des marches. Ensuite, il va falloir calculer la longueur et le nombre exact des limons dont l’escalier aura besoin. Enfin, il est préconisé d’opter pour un escalier large. De cette façon, vous pourrez facilement transporter vos mobiliers d’un étage à un autre.

Procédez au montage de votre escalier en bois

Cette étape consiste principalement à poser les marches et les contremarches. Mais avant cela, il faut tout d’abord positionner le limon contre le mur et le fixer fortement aux montants de l’ossature avec un tirefonds. Pour la pose des marches, découpez les pièces de bois en dimensions identiques et placez-les successivement. Puis, fixez solidement votre escalier notamment les limons au palier. Et mettez la rampe et la main courante en place et si possible, servez-vous de poteaux pour bien les fixer au limon. Une fois terminé, vous pouvez enfin vous attaquer à la finition. Sachez que le bois doit être préalablement traité contre l’humidité et la moisissure. Par conséquent, veillez à appliquer du vernis ou de la lasure sur la construction.