comment monter un escalier en bois

le

Sur le marché, il existe 3 différents types d’escalier en bois notamment, l’escalier droit, l’escalier quart tournant et l’escalier hélicoïde. L’escalier en bois droit et l’escalier en bois quart tournant sont des modèles qui s’appuient d’un côté contre le mur et de l’autre équipés d’une rambarde. De toute façon, quel que soit le type d’escalier que vous souhaitez monter, s’il est en bois, il faut toujours passer par quelques étapes précises. Dans cet article, nous vous détaillerons toutes ces étapes.

Étape 1 : préparation du travail et fixation du tasseau

Dans le montage d’un escalier en bois, la première chose à faire est de préparer le travail, plus précisément, l’escalier. Il s’agit de mesurer avec précision la hauteur du sol à la dalle haute et de recouper l’escalier à la hauteur souhaitée si la hauteur du sol à la dalle haute est inférieure à la hauteur de votre escalier standard. Ultérieurement, vous devez percer le limon en plusieurs points afin de fixer l’escalier au mur. Tout de suite après la préparation, il faut fixer le tasseau de support au niveau de la trémie. Pour ce faire, vous devez scier un tasseau de la largeur de l’escalier et faire trois trous espacés sur le tasseau pour le fixer.

Étape 2 : assemblage des poteaux

Dans la deuxième étape du montage d’un escalier en bois, il faut assembler les poteaux. À cet effet, vous devez placer l’escalier sur des tasseaux, sur le côté rambarde vers le haut, cela facilite l’encollage des parties en contact avec le poteau d’arrivée. Après cela, via de la visserie fournie, vous devez fixer le poteau aux endroits prévus. À savoir : la fixation du poteau de départ suit la même procédure que celui-ci.

Encore dans la deuxième étape du travail, vous devez aussi positionner l’escalier afin de pouvoir marquer son emplacement sur le mur et repérer les places des chevilles. Dans ce cas, il faut soulever l’escalier et le positionner sur la marche palière. Il doit être posé et calé sur le tasseau et le long du mur de soutien. Une fois les marquages effectués, retirez l’escalier, percez le mur et mettez en place les chevilles dans les trous.

Étape 3 : fixation de l’escalier et de la rampe

Dans la dernière étape de ce montage, vous devez fixer définitivement l’escalier et la rampe. Ainsi, avec l’aide d’une autre personne, prenez l’escalier et reposez-le sur le tasseau et contre le mur. Postérieurement, il faut ajuster les trous percés précédemment et visser le limon au mur du soutien. Le vissage doit se faire via une visserie adaptée au support. Ensuite, afin de pouvoir fixer l’escalier au tasseau, vous devez réaliser 2 autres trous de 6 mm sur le dessous du tasseau et y insérer des tires-fonds de longueur de 60 mm. Enfin, pour la rampe, vous n’avez qu’a la fixer au poteau d’arrivée et au poteau de départ de l’escalier tout en encollant les parties en contact avec de la colle spéciale bois.